Publié par Laisser un commentaire

Bienvenue au camp!

Malgré le fait que j’ai passée le cap de l’âge adulte depuis presque 5 ans maintenant, je trouve toujours mon bonheur dans la section jeunesse de ma librairie. C’est en passant dans la section 12-14 ans que ces livres édités chez Héritage ont attirés mon regard. Dans la collection Frisson, on retrouve ce roman écrit par Dïana Bélice qui m’a ramené dans l’univers un peu spécial que j’avais connue plus jeune, les passepeurs.
Pour ceux qui ne se rappellent pas, les passepeurs est une série de roman d’horreur et d’épouvante où vous êtes le héros écrit par Richard Petit. De monstres gluant, à manoir hanté, en passant par une maladie épidémique provenant de zombies… on pouvait en voir de toutes les couleurs. C’est un peu ce que m’a rappelé le camp des enragés.

Novalie s’est inscrite pour l’été à un camp de jour sportif se situant en Abitibi. Quelques jours après son arrivée, elle remarque chez certains campeurs ont une attitude particulière, voir addictive a une boisson vendue en machine distributrice sur le camp.

Je qualifierais cette lecture, de lecture passe-temps, très agréable à lire et changeante. Habituée à des lectures plus prenantes d’esprit, me plonger dans la collection frisson m’a permis de m’évader et d’apprécier ma lecture sans me prendre à la tête avec des textes descriptifs interminables ou bourrés d’informations. Une écriture très fluide, simple et pas du tout enfantine. On y retrouve des mots adaptés à un public débutant en lecture sans toute fois devenir pesant pour un lecteur de niveau avancé. La dynamique de l’histoire nous permet d’être accroché aux pages et n’en démordre qu’à la toute fin.

Je conseillerais ce roman en cas de panne de lecture, il nous permet de revenir à nos débuts en lecture et n’est pas un casse-tête lorsque l’envie l’y est moins. Je conseillerais ce roman aussi à un jeune public débutant en lecture ou à nos petites tête entêtés qui refusent de lire autres que des BD. L’épaisseur du roman peut faire peur à certains, mais avec son caractère de police d’une bonne dimension, la lecture se fait rapidement et sans encombre.

Connaissiez-vous cette collection ? Aimeriez-vous la faire découvrir à vos jeunes lecteurs ou à vous même ? Je vous invite à partager vos impressions en commentaire sous chacun de mes articles. Des discussions pourraient s’en suivre et donner des idées pour des articles a venir.

*** Publié par notre blogueuse, Joanie ***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *