Publié par Laisser un commentaire

Joanie – L’histoire de ma folie

Je n’ai jamais été une grande lectrice dans mon enfance. Comme toutes jeunes filles du primaire j’ai été bercé par les contes de la courte échelle, de la petite Noémie, et son trésor caché dans les murs de chez sa grand-mère, et par celle qui n’a plus besoin de présentation, la charmante Aurélie Laflamme. Je lisais car on m’imposait un temps de lecture à l’école, sans aucun plaisir vraiment à tenir une pile de feuilles brochées dans mes mains. Je lisais ce que mes amies lisaient, plus pour être comme la majorité des petites filles de 10 ans que par intérêt… C’est lors de ma dernière année du primaire que tout a changé.

Si on revient en arrière, on se retrouve en 2009. Pour ceux qui s’en rappelle, le phénomène cinématographique de l’époque, pour les pré-ados de ma génération, tournait autour d’une histoire de vampires. Pas une fille de mon année scolaire ne pouvait ouvrir la bouche sans mentionner Edward Cullen, le fameux protagoniste des romans à succès de Stéphanie Meyers. Influencée par mes camarades, je me suis plongée tête première dans cette histoire qui m’a fait découvrir le bonheur de la lecture, mais sans plus. Une fois les quatre romans dévorés, mon intérêt s’est quelque peu décliné face aux romans. Ce n’est qu’en deuxième année du secondaire, lors d’une sortie magasinage entre amies, que le goût de la lecture m’est revenu. En me promenant dans l’allée livresque du fameux Walmart, je suis tombée sur un premier tome d’une série qui avait attiré mon œil par sa couverture. “Sorcière: Le livre des ombres” par Cate Tiernan. Vous ne me croiriez pas si je vous disais qu’une fois de retour chez moi, cinq jours plus tard, j’étais rendue au sixième tome de cette saga portée sur la Wicca.

C’est à partir de ce moment précis que je me suis investi corps et âme dans la lecture. Tellement que j’y ai même passé ma première paie d’été complète chez Les Librairies Raffin. J’en suis devenu accro. Au départ, je ne lisais que des romans portés sur le monde fantastique; vampires, loups-garous, sorcières, nommez-les, ils y ont tous passé. Par la suite, j’ai découvert la plateforme Wattpad sur le web. “After” de Anna Todd m’a suivi et me suit encore depuis maintenant huit ans. Grâce à elle, ce que ma mère qualifiait “d’accro livresque” en est devenu une maladie. Pas un jour ne passait sans qu’elle me dise de ramasser un livre que j’avais laissé derrière moi, errant dans la maison.

Aujourd’hui, grâce à cette passion, je tiens un compte Instagram où je partage mon avis sur mes dernières lectures, où je partage ma folie avec des gens tous aussi fous que moi. Grâce à ça, j’ai rencontré des individus de partout. La lecture a quelque chose de rassembleur et ce, malgré la distance qui nous sépare. J’ai rencontré Catherine lors de la sortie de son premier roman; “L’éveil – Trahison”. J’ai été fascinée par l’histoire qu’elle avait créé. Lorsqu’elle m’a parlé de son idée de blog, je ne pouvais passer à côté d’une offre aussi fabuleuse. Moi qui aime tant partager sur la lecture et débattre sur des sujets, l’occasion de refuser était exclue.

J’ai commencé récemment une rétrospection des romans que j’ai lu dans mes débuts de lectrice. Je désire reprendre chaque série, une à une, et en faire une critique d’un œil plus mature. J’espère qu’en faisant cette aventure, je donnerai le goût à des ados de débuter dans ce monde si fabuleux comme je l’ai fait plusieurs années avant eux, en partageant des séries qui ont bercé mon adolescence. J’espère que cette petite biographie de mon parcours livresque vous a donné une idée de qui je suis. Au plaisir d’apprendre à vous connaître au fil de mes articles et de pouvoir échanger avec vous sur des sujets qui nous passionnent.

Voici mon lien Instagram pour ceux désirant y faire un tour ! N’hésitez pas à vous abonner au passage !

https://instagram.com/dreamsbooks2917?igshid=1bz798x7aqv1q

À bientôt!

** Publié par notre blogueuse, Joanie – Dreamsbooks2917 **

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *