Publié par Laisser un commentaire

Le tout début

J’essaie de me souvenir à quel moment j’ai eu la piqure du voyage. Je pense que j’ai toujours voyagé. Mes parents m’ont trimballé partout où ils allaient. Je me dois de vous parler d’eux avant de parler de mes propres expériences ou mes aspirations, car c’est avec eux que tout a commencé.

Mes parents m’ont appris à faire avec ce que j’ai et que mes seules limites sont celles que je m’impose. Bien que j’aie encore à travailler sur ce dernier point, je suis reconnaissante de leurs leçons. J’ai souvent dormi dans une voiture, roulé des heures avant de trouver un endroit pour se reposer (car réserver un logis a été quelque chose que je ne connaissais pas) et décidé/changé d’une destination sur un coup de tête. Ma mère m’a appris à apprécier les musées et le savoir qu’ils pouvaient transmettre. Elle a toujours pris le temps de m’expliquer la démarche artistique derrière une œuvre. Elle m’a aussi permis de m’ouvrir au monde dû à ses origines et à l’océan qui la séparait de sa famille. Mon père, quant à lui, m’a appris à me débrouiller dans des situations données avec ce qu’on avait. Qu’il faut parfois laisser les choses reposer quelques instants afin de trouver une solution.  Ces leçons, elles me servent à tous les jours.

Voyage signifiait pour moi moment de lecture.  Je me devais donc, enfant, d’avoir un sac de livres. C’était une condition pour partir. Une dizaine de livres… Heureusement que les bibliothèques existaient. Vous souvenez-vous des frissons?  J’adorais la mystérieuse bibliothécaire de Dominique Demers et les autres livres de cette série. Plus tard, j’ai découvert les Amos Daragon, Les royaumes du Nord,  Harry Potter,  Hélène de Champlain, Le chardon et le Tartan, les livres de Maxime Chattam, de Bernard Werber ou de Patrick Sénécal… Lors de nos longues routes, souvent, il y avait de la musique. Nous parlions peu et j’aimais lire pendant ce temps. Et vous? À quel moment préférez-vous lire? Avez-vous un endroit idéal ? Moi, c’est vraiment en voiture!

J’ai la chance, aujourd’hui, de voyager encore avec mes parents avec grand plaisir. Je me sens choyée de partager cette relation privilégiée avec eux.  Ce sont des partners! Que je sois en couple ou non, il y a toujours un voyage réservé avec eux chaque année. Cette passion que nous avons en commun permet de nous compléter sur les intérêts de chacun lors d’un déplacement. J’aime tellement les voir se parler de la prochaine aventure, de leur prochain projet. Évidemment, pour me sentir complète, un fidèle ami (un bouquin),  m’accompagne à chaque moment malgré les années qui passent , là où le vent me mène.

*** Publié par notre blogueuse, Luna **

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *